lundi 15 juillet 2024

32éme Festival international d'Orgue Michelle Leclerc à Sens

MICHELLE LECLERC

 

Source : Ville de Sens (Yonne)

 
𝐍𝐢𝐜𝐨𝐥𝐨̀ 𝐒𝐀𝐑𝐈 🇮🇹
🗓 Dimanche 21 juillet à 17h
𝐁𝐞𝐧𝐣𝐚𝐦𝐢𝐧 𝐒𝐓𝐄𝐄𝐍𝐒 🇫🇷
🗓 Dimanche 28 juillet à 17h
𝐂𝐞́𝐜𝐢𝐥𝐞 𝐃𝐔𝐐𝐔𝐄𝐍𝐍𝐄 🇫🇷
🗓 Dimanche 4 août à 17h
𝐊𝐫𝐳𝐲𝐬𝐳𝐭𝐨𝐟 𝐎𝐒𝐓𝐑𝐎𝐖𝐒𝐊𝐈 🇵🇱
🗓 Dimanche 11 août à 17h
𝐌𝐚𝐫𝐠𝐡𝐞𝐫𝐢𝐭𝐚 𝐒𝐂𝐈𝐃𝐃𝐔𝐑𝐋𝐎 🇮🇹
🗓 Dimanche 18 août à 17h
𝐋𝐮𝐜 𝐏𝐀𝐆𝐀𝐍𝐎𝐍 🇫🇷
🗓 Dimanche 1er septembre à 17h
🖥 Réservez dès maintenant vos billets sur https://swll.to/reservation-bel-ete
 
 

dimanche 14 juillet 2024

A Paris dans chaque faubourg

 

Cette chanson d'amour, sur des airs de valse musette lente, à la fois joyeuse et nostalgique, est créée et enregistré sur disque 78 tours en 1933, par Lys Gauty, pour la musique du film 14 juillet, de René Clair.

 



À Paris quand le jour se lève, à Paris dans chaque faubourg, à vingt ans on fait des rêves, tout en couleur d'amour, comme un espoir infini... »

 

Chantée par Lys Gauty

 

Une interprétation flûte à bec ténor et accordéon


vendredi 12 juillet 2024

Mabel Langton, Tambour-Major

 

Mabel LANGTON en 1930 - Wide World Photos -The New-York Times


Petites victoires féminines

La jeune Mabel LANGTON, âgée de 17 printemps, détient le titre inattendu de tambour-major d'une grande université californienne. Elle prend part à toutes les manifestations artistiques, à tous les défilés, à toutes les parades, vêtue de l'uniforme troyen qu'elle porte fort crânement (elle n'a point adopté, toutefois, la culotte) et complète très brillamment  et de façon tout à fait honorable, la troupe de 200 hommes qui composent le corps musical de l'université. Elle joue de cinq instruments et son talent est considéré comme égal à celui du meilleur tambour-major des Etats-Unis.

Source : The New-York Times

 

Le Grand écho du Nord de la France 01 décembre 1929
 

L'Egalité de Roubaix-Tourcoing 26.11.1930 

 
Le Populaire 07.12.1930


jeudi 11 juillet 2024

Pour me rendre à mon bureau

 

Pour me rendre à mon bureau est le titre d'une chanson de Jean Boyer de 1945. Les paroles et la musique sont de Jean Boyer. Interprète : Georges Tabet.

Pour me rendre à mon bureau, j'avais acheté une autoUne jolie traction avant qui filait comme le ventC'était en juillet 39, je me gonflais comme un bœufDans ma fierté de bourgeois d'avoir une voiture à moiMais vint septembre, et je pars pour la guerreHuit mois plus tard, en revenantRéquisition de ma onze chevaux légèreNein verboten provisoirement
 
Pour me rendre à mon bureau alors j'achète une motoUn joli vélomoteur faisant du quarante à l'heureÀ cheval sur mon teuf-teuf je me gonflais comme un bœufDans ma fierté de bourgeois de rentrer si vite chez moiElle ne consommait presque pas d'essenceMais presque pas, c'est encore tropVoilà qu'on me retire ma licenceJ'ai dû revendre ma moto
 
Pour me rendre à mon bureau alors j'achète un véloUn très joli tout nickelé avec une chaîne et deux clésMonté sur des pneus tout neufs je me gonflais comme un bœufDans ma fierté de bourgeois d'avoir un vélo à moiJ'en ai eu coup sur coup une douzaineOn me les volait périodiquementComme chacun d'eux valait le prix d'une CitroënJe fus ruiné très rapidement
 
Pour me rendre à mon bureau alors j'ai pris le métroÇa ne coûte pas très cher et il y fait chaud l'hiverAlma, Iéna et Marbœuf je me gonflais comme un bœufDans ma fierté de bourgeois de rentrer si vite chez moiHélas par économie de lumièreOn a fermé bien des stationsEt puis ce fut, ce fut la ligne toute entièreQu'on supprima sans rémission
 
Pour me rendre à mon bureau j'ai mis deux bons godillotsEt j'ai fait quatre fois par jour le trajet à pied aller-retourLes Tuileries, le Pont-Neuf je me gonflais comme un bœufFier de souffrir de mes cors pour un si joli décorHélas, bientôt, je n'aurai plus de godassesLe cordonnier ne ressemelle plusMais en homme prudent et perspicacePour l'avenir j'ai tout prévu
 
Je vais apprendre demain à me tenir sur les mainsJ'irai pas très vite bien sûr mais je n'userai plus de chaussuresJe verrai le monde de bas en haut c'est peut-être plus rigoloJe n'y perdrai rien par surcroîtIl est pas drôle à l'endroit

 

Chanté par Georges Tabet


Une interprétation flûte à bec ténor et piano